ACTUALITÉS...

Présentation de la MJC Pichon

 

 

Association Loi 1901

 

La MJC Pichon est une association régie par la Loi du 1er juillet 1901.

Elle est déclarée sous le n° W543001212 à la Préfecture de Meurthe-et-Moselle depuis le 3 juin 1982.

Elle est agréée par la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports sous le n° 54-2068.

 

 

Historique

 

En 1980, à l’initiative de quelques personnes est née une association de quartier destinée à apporter une animation aux jeunes et aux enfants du Quai René II. Affiliée deux ans plus tard à la Fédération des MJC elle devient MJC La Madeleine du nom de la rue où était implanté le baraquement mis à sa disposition par la Ville de Nancy. Quelques années plus tard, elle est transférée dans une grande salle intégrée au gymnase « Provençal ».

Lors de la restructuration de cette partie de ville due aux départs en périphérie de deux grandes entreprises (laiterie Saint-Hubert et Ferembal), une réserve foncière a été inscrite dans la ZAC pour y implanter une structure socioculturelle.

En 1994, la première pierre de ce qui deviendra la MJC Pichon est posée. Le 15 janvier 1996 la MJC ouvre ses portes.

 

 

 

Géographie


La MJC est implantée dans le secteur marqué par les avenues de Lattre de Tassigny et de Strasbourg qui constituent un axe d’entrée de ville historiquement et géographiquement important*. Ce quartier déjà très restructuré est encore porteur de projets importants au plan de l’urbanisme dans les années à venir.
Le quartier de la MJC dénommé « Saint Pierre René II Bonsecours » est un quartier de centre ville sans être dans l’hyper centre (la MJC est au delà des portes de la ville). Le bâti ainsi que la population sont hétérogènes.

 

Il comprend :

 

- des zones de logements économiques : cité René II, une partie de la ZAC Pichon,
- des résidences en accession à la propriété : boulevard Recteur Senn, avenue de Strasbourg,
- des logements traditionnels avenue de Strasbourg et rues adjacentes,
- un quartier résidentiel à proximité immédiate : parc de Saurupt,
- des installations universitaires : cité universitaire René II, école de sages-femmes, fac de pharmacie, dentaire, science po
- des infrastructures médicales : Hôpital central, Saint Julien, maternité régionale,
- des commerces de proximité place des Vosges, en bas de l'Avenue Général Leclerc, avenue de Lattre de Tassigny et secteur église de Bonsecours.

 

 

Le bâtiment de la MJC 
 

Le bâtiment conçu par François Noël à la suite d’un concours d’architecte a été livré le 15 janvier 1996. Il s’élève sur 4 étages et comprend environ 1700m2 répartis en 21 pièces dont une salle de spectacle, une galerie d’exposition, une salle de gymnastique, quatre bureaux et 14 salles d’activités ou réunions plus ou moins spécialisées. Les surfaces vitrées sont très importantes ce qui provoque à la fois des agréments et des inconvénients.

 

 

Finances

 

La MJC gère directement son budget de fonctionnement (780 000 € en 2007) qui est alimenté à 56 % par des subventions - principalement municipales - le reste provenant des cotisations des adhérents et entrées aux spectacles.

Comme toute les MJC de Nancy, la MJC Pichon a une convention quinquennale avec la Ville de Nancy qui définit en particulier les modalités de mise à disposition des locaux et de subventionnement.