ACTUALITÉS...

EXPOSITIONS 2015/2016

Entrée libre tous les jours sauf dimanche et jours fériés
 
Du 26 janvier au 12 février     
                                        






 
Franc VOLO dans tous ses états 
Peintures
 
L'évolution de son art décline autour d'une certaine perception jamais gratuite de la nonchalance, thème récurrent de sa remise en forme du monde, traduit ce souci de ne jamais se laisser enfermer dans des tics, même picturaux.
 
"Franc Volo scotche notre imaginaire et le fige sur place, et nous offre une standardisation de la laideur en sacrifiant sur l'autel de notre voyeurisme une peinture acidulée. Serait-ce son amour chevalin perdu qui la pousse à faire apparaître plus que paraître la Nature humaine ?"   Belin de Damblain
 
www.francvolo.com
 
                   
_________________________________________________________
 
Du 22 février au 18 mars

Le Silence des Clairières
Peintures de Simon HITZIGER

Simon Hitziger nous invite à entrer dans son univers comme on entre dans la forêt.
Et c'est justement «La forêt de son enfance» qui est le point de départ de sa nouvelle séries de tableaux. 
Enfant il plantait des arbres avec son père et aujourd'hui c'est avec ses pinceaux qu'il plante le décors !

         Vernissage Mercredi 24 février à 18h30


A travers ses tableaux il nous emmène dans les forêts profondes.  
Il nous propose de de gratter les écorces rugueuses et de passer derrière l'arbre qui cache la forêt pour emprunter les sentiers humides qui mènent vers le silence des clairières.
La forêt est un lieu mystérieux, propice à l'errance, elle est intemporelle et en constante mutation.
A la fois source de dangers et refuge, souvent associée à l'inconnu et à la perte de reperds ; ce qui fait d'elle un espace qui échappe en partie à la raison.

 
  
  _________________________________________________________
  
          
Du 18 avril au 13 mai
 
les Malgré-eux, 1914-18(+1)

Goutte d'Afrique 22 par Gérald KREBS                   
               
_________________________________________________________
 
Sculpture en ville  / 4ème édition

Rencontres – Expositions
Démonstrations – Animations


En partenariat avec la Ville de Nancy, la MJC Desforges, les associations,les commerçants et les artistes des quartiers Saint Pierre–René II–Bonsecours et Mon Désert.
 

 
  Du 3 au 11 septembre                         
Travaux des ateliers créatifs de Pichon
 
Vernissage le Jeudi 3 septembre
à partir de 18h30







 
 

_________________________________________________________  
 
       
 
du 16 au 30 septembre
Univers pascalien Lelièvresque
de Pascale Lelièvre 

www.pascale-lelievre.com
 
________________________________________________________                                                                                       
  
                            Du 5 au 23 octobre       

Matières à rêver de Michèle HEIM 
 

Collage et techniques mixtes


Le papier comme une matière, art singulier et recherche d'une poésie plastique. Composer et jouer avec les strates et les couleurs, papiers trouvés et textures inventées, papiers déchirés, découpés, plissés, froissés, tressés, arrachés, poncés, travaillés aux pastels, brou de noix, acrylique, pigments… et où s'insèrent parfois des fragments végétaux, textiles, quotidiens… pour continuer l'aventure de vivre et de rêver…et pour s'inventer une généalogie picturale et poétique, décalée, imaginaire, libertaire.
Un étrange voyage. « Alice parlait, au-dessus du puits, dans une bouffée de lierre, pour entendre sa voix revenir, chuchotante, depuis l'autre versant de la réalité » André Hardellet (La Cité Mongol).
Comme une dilatation dans le secret des noirs, de la couleur et de la lumière. Une fugue. Une insomnie. Un enchantement. Etrange voyage au rythme des mots des poètes passionnément aimés. Pays. Songes. Comme une recherche de matière(s) à rêver encore, fragments infimes pour composer d'autres nuits, d'autres mondes, d'autres
vouloir.


                                            
_________________________________________________________
 
                             Du 4 au 21 novembre         

Sièges et garnitures :
du style Louis XIII au style contemporain

 
C'est en 1636, sous Louis XIII, que le mot "fauteuil" va être utilisé pour la première fois. Avec la montée de la classe moyenne, l'ancien «siège à bras» devient une commodité pour la conversation et la recherche du confort aboutit naturellement à une garniture qui s'épaissit et prend de l'importance. Le dossier s'incline, le siège est plus bas et les accotoirs deviennent incurvés dans leur partie centrale. L'anecdote dira «qu'il devient désormais possible de s'assoupir dans ce genre de fauteuil sans avoir peur de chuter».
 
A travers les siècles, le fauteuil va se transformer à travers des techniques et des styles différents.
 
De l'objet d'apparat sous Louis XIV, il devient symbole de noblesse sous la Régence pour subir, après la période de Transition où l'Antique refait surface, d'importantes modifications du XVIIè et ce jusqu'à la période Art Déco.
 
L'époque de l'Entre-deux-guerres va encore modifier les schémas établis et de nombreux sièges vont alors être dessinés par des architectes, dont un des plus éminents est Le Corbusier avec son célèbre fauteuil LC/3 grand confort.
 
Paradoxalement, alors que ces architectes prônent le  dépouillement   du   fonctionnalisme,  le siège va s'appuyer sur des valeurs traditionnelles de rembourrage.
  
_________________________________________________________
  
Du 30 novembre au 19 décembre
Entrée en matière

Peintures et gravures
de Anne LINOT et Dominique SCHICKELE






















 
Anne Linot et Dominique Schickele se côtoient depuis plus de 10 ans. Elles partagent le même goût pour le travail de la matière, gratter, recouvrir, coller... les techniques mixtes mêlant acrylique, pigments, papiers... Elles aiment traduire une ambiance, toucher la sensibilité du spectateur.
Et pourtant leur travail est bien différent !
 
                 
_________________________________________________________
 
Du 4 au 22 janvier
SALTIMBANQUES ET COMEDIENS

... quand Paris offrait un théâtre à ciel ouvert aux saltimbanques et aux comédiens ...
Roland LIOT (1918-2007)
Photographies saisies sur le vif entre 1972 et 1990.

C'est au cours de ses déambulations photographiques à travers la ville dont il a suivi les transformations multiples de 1960 à 2000, que mon père à photographié, outre les modifications architecturales, les manifestations pleines de vie, de créativité, d'inventions, d'humour et de talent qui s'y sont produites : animations de tous ordres par des troupes de professionnels mais aussi par des amateurs variés qui offraient aux badauds rassemblés des spectacles divers : sketches, mimes, groupes musicaux, acrobaties sur les supports improvisés, troupes de théâtre de plein air et "bonimenteurs" en tous genres. Chacun se grimait pour l'occasion, et le foisonnement des badauds donnait de la légèreté, de la joie, et aussi de l'émotion à ces rassemblements de rue. Qu'ils aient eu lieu entre l'église Saint Eustache et les pavillons de Baltard après le départ des Halles à Rungis, sur le parvis du centre Pompidou qui venait d'ouvrir ses portes a public, sur un trottoir place du Palais Royal, sur le Pont Neuf ou devant la Place dauphine, ils réjouissaient les spectateurs, et les réunissaient dans un plaisir partagé.
 
Exposition réalisée par Michèle Brisse-Liot à partir des clichés de Roland Liot
contact : mibrisseliot@orange.fr

 
_________________________________________________________